75 - PARIS

Le territoire parisien est un département les plus importants en terme d’IAE, tant en nombre de structures qu’en nombre de salariés. Il a également la particularité de connaître une répartition plutôt équilibrée en ce qui concerne le nombre d’ETP par types de structures, représentant entre 20 et 32%, respectivement pour les EI et les AI.

 

   Type de structure 

 

   Structures

   

   Salariés en parcours

   

     ETP      

   

AI

13

2 206

466

EI

37

894

464

ETTI

7

793

315

ACI

 

36

 

1 499

 

541

 

EITI

2

-

-

TOTAL

95

5 392

1 786

En 2020, ce sont 57% des salariés en insertion sur les 1 795 sortis qui ont pu bénéficier d’une sortie dynamique (20% vers un emploi durable)

 

Le Plan Parisien de l’Insertion par l’Emploi (PPIE) 2016-2020

Le Plan Parisien de l’Insertion par l’Emploi (PPIE) est la feuille de route stratégique de l’insertion stratégique. Elle a pris effet en 2016 et court jusqu’en 2020. Le nouveau PPIE est actuellement en cours de réalisation et devrait bientôt être disponible. 

Le plan se décline en 5 axes stratégiques :

  • L’accès aux droits pour tous.
  • Un accompagnement adapté et sans délai pour chaque personne.
  • Des parcours vers l’entreprise pour tous.
  • Les Parisiens auteurs de leur propre parcours vers l’emploi.
  • Une politique d’insertion ancrée localement.

Chacun des axes est opérationnellement mis en œuvre sous forme de fiches, associant divers partenaires en fonction des leviers mobilisés. Ce sont en tout 35 fiches qui ont été rédigées, représentant autant d’actions menées, afin d’améliorer la pertinence et l’efficacité de l’insertion parisienne.

Les fiches 22 « Mieux articuler les différentes séquences en SIAE avec les parcours d’insertion » et 23 « Renforcer la mobilisation de la clause d’insertion » témoignent de la volonté de Paris de soutenir l’IAE. La première action a pour objectif de faciliter l’accès à la formation et à des périodes d’immersion en entreprises pour les salariés en parcours IAE, mais aussi une professionnalisation, une mise en réseau (groupements momentanés ou pérennes) et une mutualisation des moyens des SIAE. Sur la seconde action, Paris se donne pour objectif, d’ici à 2020, de passer 100 marchés réservés et d’inclure des clauses dans 20% de ses marchés.